La cigarette électronique, un outil de sevrage tabagique high tech

cigarette-electronique

La cigarette électronique a beau être encore controversée, elle aide de nombreux fumeurs à arrêter le tabac. Scientifiquement reconnue comme étant moins dangereuse que la cigarette, elle sert de plus en plus d’outil de sevrage tabagique. Une aide high tech qui innove d’année en année ! 

L’histoire de la cigarette électronique 

S’il a fallu du temps avant que les effets néfastes du tabac sur la santé soient reconnus, il en fallu davantage pour que la cigarette électronique soit inventée ! Son origine remonte aux années 60, mais ce n’est qu’en 2003 que le premier véritable modèle est né. Des ultrasons permettaient alors de chauffer un liquide contenant de la nicotine, qui s’évaporait pour être aspiré par la personne qui vapotait. 

C’est en 2009 que le système que l’on connaît a été inventé. La e-cigarette repose depuis sur ce système, qui consiste en une batterie qui chauffe une résistance jusqu’à transformer en aérosol le liquide contenu dans le réservoir. Ce liquide, on l’appelle désormais e-liquide ! Il est composé de propylène glycol ou d’une alternative végétale, de glycérine végétale, d’arômes et de nicotine avec un dosage au choix. Ce e-liquide est un consommable, de même que les résistances, qui sont à changer régulièrement. Ces dernières sont de plus en plus élaborées, avec des systèmes Mesh par exemple, de façon à obtenir une meilleure durée de vie et de meilleures performances. 

La technologie au service des fumeurs

Arrêter de fumer est compliqué, mais heureusement que des substituts nicotiniques existent. Avec le cas de cigarette électronique, il est possible d’avoir un dosage précis de nicotine. Certains modèles comme les box de la marque Vaporesso comportent même des compteurs de bouffées pour que les vapoteurs et vapoteuses suivent les statistiques sur leurs sessions de vape. Une fonctionnalité pratique pour vérifier leurs progrès. Elle permet de s’assurer que leur utilisation de leur vaporette est de moins en moins fréquente. 

A découvrir :   Ambition Snowskates un mix entre snowboard et skateboard

Pour débuter, il existe à présent des modèles de cigarettes électroniques spécifiques, simples à utiliser. Pour les fumeuses et fumeurs qui ont des difficultés à s’habituer à un appareil à manipuler, il existe des modèles rechargeables ou jetables (les puffs) qui n’ont pas de bouton. La technologie offre désormais la possibilité d’aspirer pour déclencher la vapeur au lieu d’appuyer sur un bouton ! C’est intuitif et idéal pour débuter.

Les cigarettes électroniques high tech

De véritables bijoux de technologie s’offrent aux plus passionné(e)s d’entre vous. Que ce soit Vaporesso, Geek Vape ou encore Voopoo, il existe des e-cigarettes high tech offrant de multiples fonctionnalités. Chez la plupart, on note la présence d’un mode Smart, qui permet à l’appareil de reconnaître automatiquement la résistance qui a été installée. Ainsi, la puissance s’y adapte toute seule !

Ce qui gère toutes les fonctionnalités, mais aussi les points de sécurité, c’est le chipset. Comprenez par là une puce électronique, dont le logiciel peut être mis à jour sur certains modèles en connectant la cigarette électronique à un ordinateur. Des modes pour vapoteurs expert comme le mode TCR ou le mode Curve offrent des paramétrages extrêmement poussés, de quoi tout régler dans les moindres détails pour avoir l’expérience de la vape la plus agréable possible. Il est fréquemment possible également de modifier l’interface qui s’affiche sur l’écran des box, pour avoir des couleurs ou des motifs personnalisés !

Attention cependant, les vapoteuses ne sont pas des gadgets high tech que l’on achète pour s’amuser ou être dans la tendance. La vape reste une aide au sevrage tabagique et ne doit pas être pratiquée par les non fumeurs. Le risque de devenir dépendant à la nicotine est en effet bien réel. Par ailleurs, ces produits sont strictement interdits à la vente aux mineurs. 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.